Les Étudiants Musulmans de France expriment leur émotion après les événements du 13 novembre à Paris

#NousSommesEnsemble

EMF exprime son effroi, sa tristesse et sa vive émotion au lendemain du drame qui s’est déroulé le 13 novembre 2015 à Paris.

Ce choc terrible fait écho aux événements qui s’étaient déroulés en janvier dernier et dont nous nous étions à peine remis. Plus de 128 morts, des centaines de blessés. Tel est le bilan provisoire de ces tueries.

Les Étudiants Musulmans de France présentent leurs plus sincères condoléances aux familles ainsi qu’un prompt rétablissement à tous les blessés.

EMF condamne fermement la vague de violence qui a secoué la capitale. Rien, aucun principe, aucune souffrance, ni aucun mal être, ne peut justifier l’inhumanité, la violence et la terreur des actes qui ont été commis.

EMF en appelle à la fermeté en matière de lutte contre le terrorisme et prend acte du décret de l’état d’urgence par François Hollande, Président de la République et Chef des Armées.

EMF tient à lui témoigner sa confiance pour mener à bien les opérations, pour la sécurité de tous, en toute responsabilité et loin de toute récupération électorale et de toute dérive sécuritaire.

Face à ce drame national, EMF appelle à l’unité et à la solidarité. La France doit rester unie face à ce déferlement de violences qui tue des civils innocents et meurtrie une nation entière.  Dans un tel moment de recueillement national, les déclarations anxiogènes et les discours clivants et porteurs d’amalgames n’ont pas leur place.

EMF craint en effet une montée de la stigmatisation et des amalgames - notamment dans le discours politico-médiatique - consécutivement à ces attentats et en appelle au calme et à la prudence. EMF appelle les autorités à prendre leurs responsabilités et à faire le nécessaire pour assurer la sécurité de tous les citoyens dans leur intégrité physique, la protection de leurs biens et de leurs lieux de culte. EMF redoute particulièrement une montée des actes islamophobes qui ont été multipliés par 6 après les événements en janvier dernier selon l’Observatoire de l’Islamophobie, rattaché au CFCM.

Plus que jamais, la nation doit resserrer les rangs et le mot d’ordre doit rester l’union !

Etudiants Musulmans de France

Newsletter

Abonnez vous gratuitement à notre Newsletter

Agenda

Aucun événement

Faites un don