Journée internationale de la femme

 

Le 8 mars prochain, de nombreuses femmes partout dans le monde profiteront de l’occasion pour célébrer la journée internationale de la femme.

Qu’elle soit fille, sœur, épouse, mère

Qu’elle soit d’ici ou d’ailleurs

Qu’elle soit un visage familier ou parfaite inconnue

Cette journée, institutionnalisée par les Nations Unies en 1975, vise à rendre hommage à toutes les femmes, partout dans le monde. C’est aussi l’occasion de faire un bilan des avancées en termes de droits, de progrès sociaux en faveur des femmes.

Et le combat est loin d’être totalement acquis.

A l’occasion de cette journée, EMF souhaite exprimer un certain nombre de réserves sur l’avancée des droits des femmes en France en 2016.

Plus un jour ne se passe sans qu’il n’y ait une intimidation, un propos déplacé et/ou discriminatoire, une violence à l’encontre des femmes. On notera d’ailleurs, que les femmes musulmanes (ou présumées comme telles) n’échappent pas à la règle. En effet, parce que plus visibles, elles sont une cible facile pour les semeurs de haine. Le CCIF rappelle à ce titre que 74% des victimes d’actes islamophobes sont des femmes et qu’entre 2013 et 2015 (1), les actes islamophobes ont triplé passant de 691 cas répertoriés à 905 en 2015. Le ministre de l'intérieur, Bernard Cazeneuve l’avait alors lui-même reconnu. (2)

L’islamophobie a atteint un point extrêmement dangereux dans la société française. Elle s’est banalisée, normalisée pour finalement être acceptée. Désormais les actes islamophobes passent quasiment inaperçus quand ils ne sont pas relayés à la rubrique fait divers du journal. Que ce soit cette jeune fille agressé au cutter à Marseille en novembre dernier, cette femme enceinte qui a fait une fausse couche suite à une agression physique à Toulouse, cette mère de famille attaquée à deux reprises par une femme qui tente de la poignarder à Vitry-sur-Seine, les faits ne manquent malheureusement pas.

Et pourtant, cette réalité est trop souvent minimisée et réduite au silence. Preuve en est :dans un article du 20 janvier 2016, le Figaro remet en cause le travail du CCIF, comme l’avait fait le premier ministre, Manuel Valls, et titre « Islamophobie» : les chiffres du CCIF ne sont pas fiables »(3).

Tant que les harcèlements en tout genre demeureront impunis, tant que les amalgames et les clichés continueront d’être diffusés et propagés par les médias, tant que les propagateurs et les semeurs de haine auront pignon sur rue, tant que des femmes se feront insultées, violentées, attaquées par des lâches sans que ceux-ci ne soient inquiétés et sans que cela n’émeuve la classe politique et tant que l’indifférence sera la règle, alors oui le combat en faveur du droits des femmes à être et à vivre telles qu’elles choisissent d’être est loin d’être entièrement acquis, dans ce pays, sur cette terre, en France.

EMF exige que soient reconnus et protégés les droits de toutes les femmes (y compris musulmanes) et notamment le droit à l’éducation (chaque année menacée d’une nouvelle proposition de loi contre le voile à l’Université) ; mère de l’émancipation des esprits et de la liberté. De la même manière, doivent être condamnés toutes incitations à la haine et au racisme dont celles qui visent les français de confession musulmane et en particulier les femmes et que soient enfin prises des mesures à la hauteur du fléau.

Les institutions européennes sont déjà investies dans la lutte contre l’islamophobie. Il serait grand temps que la France fasse de même.

C’est l’avenir du vivre ensemble à la française, de la diversité de notre société qui est en jeu.

C’est aussi en faveur de la défense du droit des femmes, combat que la France a toujours eu à cœur, que de telles mesures doivent être prises.

(1) http://www.islamophobie.net/rapport-annuel

(2) http://www.france24.com/fr/20160119-actes-antimusulmans-triple-antisemitisme-2015-cazeneuve-islamophobie-mosquee

(3) http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016/01/20/31003-20160120ARTFIG00339-islamophobie-les-chiffres-du-ccif-ne-sont-pas-fiables.php

 

 

Newsletter

Abonnez vous gratuitement à notre Newsletter

Agenda

Aucun événement

Faites un don